Contact & coordonnées

CGLBT Rennes
3 rue de Lorraine
35000 Rennes
Tél. : 02 99 33 26 08
cglbtrennes@live.fr
Facebook

Ouvert à tout public
le mercredi de 19 à 22 h

Métro Villejean-Université

Membre fier

La Fédération LGBT regroupe les centres et associations LGBT de France.

Nos actualités

Actualités du CGLBT

Dites OUI à l’égalité

2012-11-26 10:05

1 commentaire(s)

Dans le contexte des débats autour du projet de loi à propos du mariage et de l’adoption pour tous, dans le climat homophobe des prises de positions actuelles, le Centre Gay Lesbien Bi et Trans (CGLBT) de Rennes avait décidé il y a un mois de mobiliser les LGBT et leurs amis. Samedi 24 novembre, 29 associations, partis, mouvements de jeunesse et syndicats appelaient d’une même voix les citoyen-ne-s à manifester dans les rues de Rennes leur désir d’égalité. Ce sont près de 2.000 d’entre elle-eux qui y répondirent, s’élançant dans les rues en scandant “Homos, hétéros, tous égaux” et réclamant “L’égalité des droits, pour tous, maintenant”. La manifestation rennaise “Dites OUI à l’égalité!” fut ainsi la première manifestation pour l’égalité de France en terme de mobilisation !

Le Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes avait produit un appel dont les organisations suivantes étaient signataires : Rainbow Brest, Enfants d’Arc-en-ciel l'asso!, SOS Homophobie Bretagne, Centre LGBT de Nantes, Europe-Ecologie Les Verts Rennes, Jeunes Écologistes de Rennes, Parti Radical de Gauche-Fédération d'Ille-et-Vilaine, Homosexualités et Socialisme 35, SOS Racisme 35, Mouvement des Jeunes Socialistes 35, Flag !, Rennes'bow Life, &braiseZ, Ligue des Droits de l'Homme- Section de Rennes, David et Jonathan Rennes, Bears et Cie, Syndicat National des Entreprises Gaies, Aides Haute-Bretagne, Unef Rennes, Parti Communiste Français 35, Contact Ille-et-Vilaine, Gauche Unitaire, Gauche anticapitaliste Rennes, Union Démocratique Bretonne, La Gom'53, FSU 35, Fase 35, Femmes Entre Elles...

La CGT Ille-et-Vilaine, la Fédération d'Ille-et-Vilaine du Parti Socialiste, groupe des élus socialistes de la ville de Rennes appelèrent également à manifester à nos côtés.

Ils et elles reçurent le soutien d’élus, pour certain-e-s arborant l’écharpe tricolore. Ainsi Emmanuel Couet, maire de Saint Jacques de la Lande, Gaëlle Andro, première adjointe au maire de Rennes, Didier le Bougeant, Sébastien Sémeril, Yves Préault, adjoints au maire de Rennes, Lilian Giron de la Penna, Yannick Nadesan, conseillers municipaux de la ville de Rennes, Sylvie Robert, première vice-présidente de la Région Bretagne, Sébastien Guéret, adjoint au maire de Noyal Chatillon sur Seiche, Marc Coatanéa, adjoint au maire de Brest, Marie-Anne Chapdelaine, Nathalie Appéré, Marcel Rogemont, députés d’Ille-et-Vilaine... marchèrent parmi elle-eux jusqu’à la place de la Mairie.

La manifestation s’acheva par les discours d’Erwann Le Hô, président du CGLBT de Rennes,  Vincent Danis, président du CLGBT de Nantes et Gaëlle Andro, première adjointe au maire de Rennes. Cette dernière affirma que les élu-e-s seront heureux-ses de célébrer les mariages gays et lesbiens à l’Hôtel de ville dès que la loi sera en vigueur. Les manifestant-e-s participèrent à un kiss-in avant de se disperser.

En parallèle, le CGLBT de Rennes tint toute la journée un stand sur la place de la Mairie, interpellant les passant-e-s avec des textes extraits du site Ça vous choque ?.

Le CGLBT de Rennes remarque que la manifestation se déroula dans une ambiance détendue et ne rencontra pas d’opposition. D’autres manifestations pour l’égalité seront organisées, à Rennes ou dans d’autres villes, en décembre et en janvier, avant le début officiel des travaux de l’Assemblée Nationale.

Ça vous choque ?

2012-11-24 00:04

0 commentaire(s)

Dans le cadre de la mobilisation "Dites OUI à l'égalité", nous avons lancé le site http://çavouschoque.fr.

L'idée est partie d'un militant (Enisseo) qui en avait assez de voir les propos homophobes fleurirent sur la place publique sans que le même traitement que pour d'autres discriminations soit appliqué.

Réalisé dans la journée, le site a été lancé lundi soir.

Après seulement 4 jours, il y a eu plus de 3800 Likes Facebook, 80 partages Google+ et 500 partages Twitter. Le compteur de visites est à 14000.

Sur ce site, plus de 10 000 personnes ont dit "OUI" à l'égalité des droits !

Merci à Yagg d'avoir consacré un article au sujet de ce site : http://yagg.com/2012/11/20/homophobie-ca-vous-choque/.
Cela a donné un gros coup de pouce de visibilité !

Il y a aussi le site Madmoizelle qui a écrit un très bon article et qui mentionne le site http://çavouschoque.fr. Nous vous invitons à le lire : http://www.madmoizelle.com/homosexualite-homophobie-stigmatisation-134887.
Cet article nous a également apporté de l'audience. Merci !

 

Et vous, voir que l'homophobie passe mieux dans les médias que d'autres discriminations, Ça vous choque ?
Toutes les discriminations sont condamnables, sans exception. Alors vous aussi, Dites "OUI" à l'égalité !

Atelier transidentités TDoR

2012-11-18 17:43

0 commentaire(s)

Visuel de l'atelier
Cliquez sur l'image pour la voir en grand !

Le 20 novembre, c'est la Journée mondiale du souvenir trans et pour l'occasion, le CGLBT organise un atelier sur les transidentités ouvert à tout le monde.

Que signifient les mots "transexualité", "transexualisme", "transidentité" ? On dit "un" ou "une" transexuel-le ?
Quelle est la différence avec les travesti-es ? Quels sont les droits que les personnes trans revendiquent ?

L'atelier est ouvert à tout le monde, que l'on soit ou non déjà familierE de ces problématiques. C'est gratuit, évidemment.
Rendez-vous au local !
Mardi 20 novembre
De 19h30 à 21h30 

NB : Cet atelier fait partie du parcours obligatoire de la formation accueil.

Vous connaissez une personne trans et vous souhaitez mieux la comprendre ?
Vous questionnez votre genre ou vous n'êtes pas très sûrE de votre identité ?
Vous militez pour le respect des LGBT et vous ne voulez pas oublier la lettre T ?
Vous avez tout simplement envie d'apprendre ?

N'hésitez pas à venir. Bonne humeur et simplicité assurées !

Marche des fiertés 2013 : concours d'affiche

2012-11-15 11:42

3 commentaire(s)

Contexte
Le Centre Gay Lesbien Bi et Trans (CGLBT) de Rennes est une association créée en 2001 dans le but de lutter contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle ou à l'identité de genre, dans le cadre de la promotion des droits humains et des libertés fondamentales.
Le CGLBT organise annuellement la Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans (LGBT), entre autres événements, dont la vingtième édition se déroulera le 8 juin 2013.

À l'origine de la Marche des Fiertés, il y a la Gay Pride, née après les événements de Stonewall (New York), en 1969. Le mouvement a été considérablement suivi au fil des années et s'est étendu à de nombreux pays. C'est un défilé revendicatif et politique qui a su garder sa dimension festive et populaire.
En France, la première Marche des fiertés, “Gay Pride”, a eu lieu à Paris en 1991. Rennes fut la première ville de province, avec Marseille, à organiser une Marche en province, en 1994. Ce fut également à l'époque la première “Lesbian and Gay Pride”. Depuis, des Marches ont lieu tous les ans dans la plupart des grandes villes de France et sont des événements majeurs des associations LGBT.
La participation, initialement prudente, a crû avec les années. Le cortège de la Marche rennaise comptait 2500 personnes en 2011 et 3000 en 2012. Il est constitué de LGBT et sympathisant-e-s, de tous âges et catégories sociales.

En 2013, ce sera la vingtième édition de la Marche des Fiertés LGBT de Rennes. Cet événement prend donc un sens tout particulier qu'il conviendra de souligner dans la communication. Il consacrera une grande et forte tradition militante rennaise et aura lieu l'année du vote (très probable) de la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe en France. Il s'agira de dire que nous sommes satisfaits que certaines revendications aient été entendues, mais qu'il reste encore à faire. La principale revendication est récurrente : il s'agit d'exiger l'égalité des droits entre les personnes LGBT et les personnes hétérosexuelles et non trans.

Objectif de la communication
Annoncer l'événement « Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans de Rennes » auprès du grand public (date, heure de départ, lieu de départ et d'arrivée) afin de rassembler le plus de participant-e-s possible. Des conseils et un accompagnement en terme de communication stratégique seraient appréciés.

Message à transmettre
« La prochaine Marche des fiertés de Rennes aura lieu le 08 juin 2013, il s'agit de la vingtième édition. Venez affirmer qui vous êtes, montrer nos diversités et proclamer que vous avez droit au respect, la liberté et l'égalité des droits. »

Ton
Il doit véhiculer la revendication sans gommer la dimension festive de l'événement. Outil de communication d'une organisation militante, l'affiche devra être en phase avec les revendications et les valeurs portées par le CGLBT de Rennes : respect des différences, de la pluralité et de la parité, rejet de la domination masculine et des différentes formes de domination, amour.

Cibles
Les personnes LGBT connaissent déjà l'événement, il s'agit donc de communiquer auprès d'un public plus large pour mobiliser un maximum de personnes. Deux cibles sont donc visées.
Cible prioritaire : les personnes qui ne sont pas militantes LGBT mais qui soutiennent, et partagent, les revendications portées par la Marche des fiertés, quelle que soit leur appartenance à une communauté.
Cible secondaire : les militant-e-s LGBT. Ce public fait valoir sa sensibilité quant à la restitution fidèle de ses revendications.

Mentions obligatoires
La participation consiste en un projet de visuel devant obligatoirement comporter les éléments suivants :

  • Nom : « Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans »
  • Date : « Rennes, samedi 08 juin 2013 »
  • Heure et lieu de départ : esplanade Charles de Gaulle à 14h
  • L'existence d'un village associatif à l'issue de la Marche au jardin du Thabor à 17h
  • Le lieu et les horaires de la soirée officielle (non encore définis à ce jour)
  • Mot d'ordre : le mot d'ordre pour la marche n'étant pas encore arrêté, le/la candidate utilisera, à titre d'exemple pour son projet, le mot d'ordre national de l'an passé: « 2012, l'égalité n'attend plus ». Les mots d'ordre national et rennais seront définis dans les mois à venir.
  • Espace pour les logos des partenaires (non déterminés à ce jour). À titre indicatif, les logos de l'affiche de l'année dernière peuvent être utilisés.

La lisibilité des éléments tels que date, heure et mot d'ordre est impérative, de même que la couleur et le graphisme doivent être simples et immédiatement compréhensibles. Le nom et les coordonnées de l'auteur-e pourront figurer de manière discrète sur l'un des bords du visuel. Le projet retenu sera sujet à des modifications.

Formats
Le projet retenu devra être exécuté à l'aide d'un logiciel de PAO et livré en haute résolution (300 dpi pour un import à 100%) aux formats .pdf et .ai, avec les polices vectorisées et contenant l'ensemble des ressources nécessaires.

Droits
Par ailleurs, les projets présentés doivent être libres de tout droit de propriété intellectuelle. Les participant-e-s garantissent également, le cas échéant, avoir recueilli les autorisations de publication de l'image des personnes figurant dans l'œuvre présentée et joignent à leur envoi une autorisation de publication dûment remplie et signée des personnes figurant sur l'œuvre accompagnée d'une copie de leur pièce d'identité. Les participant-e-s céderont au CGLBT l'original de leur œuvre ainsi que, en toute exclusivité, l'ensemble des droits d'exploitation des œuvres, notamment les droits de reproduction, sur tout support existant ou à venir, pour une durée de deux années à compter de la publication des résultats.

Attentes
La personne lauréate devra notamment produire :

  • l'affiche de la Marche (en plusieurs dimensions) ;
  • l'affiche de la soirée Noz Pride (en plusieurs dimensions) ;
  • le dépliant 6 volets, recto-verso ;
  • les bannières Web en différentes dimensions, telles que demandées par les partenaires ;
  • les encarts publicitaires de la presse papier ;
  • les tickets d'entrée de la soirée.

Modalités
Dans le cadre du concours, nous acceptons les maquettes au format JPEG ou PDF. Votre proposition devra être déclinée sous forme :

  • d'une affiche format A2 ;
  • d'une bannière web (728 × 90 pixels).

À l'occasion de la vingtième édition, nous souhaitons démarrer dès début 2013 une campagne de communication (Web, réseaux sociaux, affichage dans les commerces et divers lieux LGBT, vidéos type marketing viral...) pour faire monter l'attente de ce moment. La proposition peut comporter quelques propositions visuelles en ce sens.

Délais
Le projet d'affiche Marche des fiertés LGBT de Rennes est à envoyer pour le 4 janvier 2013 au plus tard, par mail à l'adresse cglbtrennes@live.fr ou par envoi courrier à l'adresse suivante (cachet de La Poste faisant foi) : CGLBT de Rennes - 3, rue de Lorraine - 35000 Rennes.

Dotation
Le concours est doté de 500,00 € (cinq cents euros) délivrés au/à la lauréat-e après la Marche des Fiertés.
Les auteur-e-s des trois premiers projets classés recevront chacun-e deux entrées gratuites à la soirée officielle qui clôturera la journée. Le/la lauréat-e pourra attendre un bénéfice en termes de notoriété, son nom et son œuvre étant appelées à figurer sur le dossier de presse de la Marche des fiertés LGBT 2013, et tout autre document de communication relatif à l'événement.

Renseignements supplémentaires
Les responsables de l'association sont à votre disposition pour répondre à vos questions sur le concours tous les mercredis de 19 h à 22 h au CGLBT de Rennes, ou par mail à l'adresse cglbtrennes@live.fr.

NB
Chaque participant-e peut présenter plusieurs projets.

Dites OUI à l'égalité

2012-11-06 17:28

4 commentaire(s)

Logo de la campagne

Ensemble, incitons le Président de la République et le gouvernement à tenir leurs engagements et à ouvrir sans délai et sans concession le mariage et l'adoption aux couples de même sexe.

L'ouverture à toutes et tous du mariage et de l'adoption figuraient très clairement dans le programme du Président François Hollande. Le texte de loi, présenté le 7 novembre dernier en conseil des ministres, sera débattu en janvier prochain à l'Assemblée Nationale par les député-e-s.

Ce grand projet de loi, qui aurait dû constituer un temps fort pour les valeurs de la République, est porté sans grand enthousiasme par le gouvernement. Le calendrier s’allonge, laissant s'installer un climat délétère où les dérapages et les insultes deviennent malheureusement légion.

Nous ne tolérerons pas que les personnes lesbiennes, gays, bi, trans, leurs enfants et leurs proches, soient délaissés ou insultés lors de ce grand débat public. Tous les couples, tous les enfants, toutes les familles de France doivent pouvoir être reconnus et protégés de façon égale. Il s'agit d'un débat concernant une institution républicaine et laïque. Les autorités religieuses n'ont pas à intervenir dans ce projet de loi. Un pays en crise a besoin de se retrouver et se consolider autour de ses valeurs et de ses idéaux.

Nous demandons donc au gouvernement et aux député-es de tenir, avec volontarisme et enthousiasme, l'engagement du Président de la République et de voter au plus vite la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe.

Nous demandons que soient également mis en œuvre les engagements en terme de parentalité et de filiation : présomption de parentalité, ouverture de la procréation médicalement assistée, création d'un vrai statut du parent social.

Nous demandons également que soient engagées au plus vite les mesures visant à créer un changement d'état civil libre, simple et gratuit pour les personnes trans.

Voter cette loi, c'est faire honneur à la République Française et à ses valeurs d'égalité, de liberté et de respect. C’est remettre de la cohésion, de la fierté, du bien vivre-ensemble et de l'amour dans un pays qui a besoin de se fédérer pour faire face aux tempêtes.

Signataires : Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes, Rainbow Brest, Enfants d’Arc-en-ciel l'asso!, SOS Homophobie Bretagne, Centre LGBT de Nantes, Europe-Ecologie Les Verts Rennes, Jeunes Écologistes de Rennes, Parti Radical de Gauche-Fédération d'Ille-et-Vilaine, Parti Communiste Français 35, Homosexualités et Socialisme 35, SOS Racisme 35, Mouvement des Jeunes Socialistes 35, Flag !, Rennes'bow Life, &braiseZ, Ligue des Droits de l'Homme - Section de Rennes, David et Jonathan Rennes, Bears et Cie, Syndicat National des Entreprises Gaies, Aides Haute-Bretagne, Unef, Contact Ille-et-Vilaine, Gauche Unitaire, Gauche anticapitaliste Rennes, Union Démocratique Bretonne, La Gom'53, FSU 35, Fase 35, Femmes Entre Elles, Parti de Gauche 35, LGBT Armor, Jeunes Communistes 35

Pratique
Samedi 24 novembre, de 10 heures à 18 heures, le CGLBT tiendra un stand place de la Maire.
Nous donnons rendez-vous aux manifestant-e-s place Sainte-Anne, à 15 heures 30, pour rejoindre en cortège la place de la Mairie.

Réunion de coordination de la manifestation pour l'égalité

2012-11-06 11:55

0 commentaire(s)

Logo de la campagne

Lundi 12 novembre, le Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes vous enjoint à participer à la réunion de coordination de la manifestation pour l'égalité. Le 24 novembre, nous rappellerons au gouvernement ses engagements et porterons nos revendications, en particulier :

  • ouverture du mariage ;
  • parentalité, filiation et adoption ;
  • changement d'état civil libre et gratuit pour les trans.

Tou-te-s nous marcherons derrière le mot d'ordre "Dites oui à l'égalité".

Agenda
Réunion lundi 12 novembre à 19 h 30 au local
Manifestation samedi 24 novembre dans la rue

Travaux préparatoires aux actions militantes

2012-10-31 20:53

0 commentaire(s)

L’ouverture du local le lundi de 19 heures à 22 heures a suscité l’intérêt d’une dizaine de personnes. Même si les réunions ne se tiennent que toutes les deux semaines, les participant-e-s se retrouvent chaque semaine pour travailler aux projets. Nous accueillerons toutes les bonnes volontés qui se joindront à nous. Une plus grande diversité d’expériences et de points de vue profitera au groupe.

Compte-rendu de la réunion de projet du 29 octobre

Agenda
Chaque lundi de 19 h 30 à 22 h
Prochaine réunion le 12
 novembre

Continuons à tout mettre en œuvre pour l’égalité des droits

2012-10-17 08:09

0 commentaire(s)

Le jugement a été rendu ce 16 octobre Chloé Avrillon est désormais officiellement une femme. Ainsi en a décidé la cour d'appel de Rennes au terme d'une longue procédure. Il vient d'être acté que non seulement le changement d’état civil de Chloé était reconnu, mais il lui était permis de maintenir son mariage, qui protège sa compagne et ses enfants.

Le Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes était aux côtés de Chloé et de son épouse pendant ce combat, avec les associations bretonnes Rainbow Brest et &braiseZ. Nous nous félicitons de l'issue heureuse de cette procédure judiciaire. La famille Avrillon va pouvoir enfin vivre en paix.

Les Français-es ont élu en 2012 un Président de la République qui avait pris des engagements quant à l’ouverture du mariage et de l’adoption à toutes et tous. Nous sommes heureux-ses de voir que la Justice a pris en compte ce contexte avant de rendre sa décision.

Néanmoins, cette issue doit nous rappeler qu'il reste encore du chemin à parcourir sur la voie de l'égalité et du respect en France. Les personnes LGBT ne sont toujours pas considérées comme des citoyen-ne-s à part entière. Les familles homoparentales ne sont pas protégées, le taux de suicide chez les adolescents homosexuels est très élevé et les parcours imposés aux personnes trans restent inacceptables.

Aussi, nous demandons au gouvernement et au Président de la République de ne pas faillir et de notamment s'engager :

  • à enfin ouvrir le mariage et l'adoption aux couples de même sexe ;
  • à prendre en compte toutes les questions de parentalité (statut du parent social, procréation médicalement assistée, coparentalité...) afin de mieux protéger les milliers d’enfants vivant en famille homoparentale et d'accompagner des projets parentaux aujourd’hui précarisés ;
  • à instaurer un changement d’état civil libre, simple et gratuit pour les personnes trans, conformément aux préconisations du Conseil de l'Europe et ce, dès 16 ans ;
  • à cesser les opérations sur les personnes mineures intersexuées ;
  • à accueillir les personnes mineures victimes de maltraitance à cause de leur orientation sexuelle ou leur identité de genre dans des foyers et refuges ;
  • à respecter l'identité de genre et le prénom des personnes mineures transidentitaires tout au long de leur cursus scolaire ;
  • à mettre en œuvre un grand plan de lutte contre les discriminations, en particulier dans le milieu scolaire, cela passant par une amélioration des programmes et supports scolaires ;
  • à supprimer la mention du sexe sur les papiers d’identité et dans le numéro INSEE des personnes physiques.

 

Le Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes a pour souci républicain l'égalité, le progrès, la dignité des personnes et le mieux vivre-ensemble. Nous partons à la rencontre, dès ce mois d’octobre, des député-e-s d'Ille-et-Vilaine ayant accepté de nous recevoir, afin de les éclairer au mieux sur l’importance de nos revendications.

Face aux mouvements obscurantistes qui se lèvent, nous devons affirmer nos valeurs et nos idéaux. L’égalité est en marche et rien ne saura l'arrêter.

Travaux préparatoires aux actions militantes

2012-10-02 08:42

0 commentaire(s)

Les projets, c'est parti !
Depuis septembre et les retrouvailles autour du pot de rentrée, le CGLBT de Rennes sort rapidement de sa torpeur estivale.
Les bénévoles ont débuté hier les travaux préparatoires des actions militantes des prochains mois. Ont été discutées :
- la journée du souvenir des victimes de la transphobie ;
- la journée mondiale de lutte contre le Sida ;
- les temps conviviaux tels que Noël, galette des rois et Chandeleur ;
- la journée internationale des droits des femmes ;
- la journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation ;
- la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie ;
ainsi que d'autres idées à développer.

TDOR Ciné-débat 1er décembre Kiss in
Visuels d'actions précédentes

Vous êtes invité-e-s à rejoindre le mouvement.
Le local du CGLBT de Rennes sera ouvert chaque lundi de 19 h 30 à 22 h à celles et ceux qui souhaitent y travailler, réfléchir, mûrir des idées, seul-e ou en groupe.
Les ressources matérielles - tables, chaises, lumière, Internet - et culturelles - rapports, livres, photos, mémoires des militant-e-s - seront à disposition de chacun-e.
Toutes les deux semaines, un temps sera consacré à une réunion permettant de suivre l'avancement des projets en cours, en soumettre des nouveaux. Un compte-rendu sera publié à l'issue de chaque réunion, offrant à tou-te-s de suivre la possibilité l'avancement des travaux.

Le compte-rendu de la réunion du 1er octobre est disponible. 3 bonnes raisons de le lire :
- cela vous permettra de venir aux prochaines réunions comme si vous aviez assisté à celle-ci ;
- vous y trouverez peut-être une action à laquelle vous souhaiterez contribuer ;
- une action qui vous tient à cœur n'y est peut-être pas et vous viendrez corriger cela.

Compte-rendu de la réunion de projets du 1er octobre

Agenda
Chaque lundi de 19 h 30 à 22 h
Prochaine réunion le 15
 octobre

Atelier transidentités

2012-09-25 19:01

1 commentaire(s)

Visuel de l'atelier
Cliquez sur l'image pour la voir en grand !

Que signifient les mots "transexualité", "transexualisme", "transidentité" ? On dit "un" ou "une" transexuel-le ?
Quelle est la différence avec les travesti-es ? Quels sont les droits que les personnes trans revendiquent ?
 

L'équipe du CGLBT a fait le constat que bien souvent, y compris dans le milieu militant, les transidentités sont mal connues ou mal comprises. Il faut donc prendre le temps d'expliquer les concepts, les réalités et les revendications des personnes trans.

Dimanche 30 Septembre, à 15h aura donc lieu un atelier formation autour des transidentités. Il est ouvert à tout le monde, que l'on soit ou non déjà familierE de ses problématiques. C'est gratuit, évidemment.
Rendez-vous au local !

NB : Cet atelier fait partie du parcours obligatoire de la formation accueil.

Vous connaissez une personne trans et vous souhaitez mieux la comprendre ?
Vous questionnez votre genre ou vous n'êtes pas très sûrE de votre identité ?
Vous militez pour le respect des LGBT et vous ne voulez pas oublier la lettre T ?
Vous avez tout simplement envie d'apprendre ?

N'hésitez pas à venir. Bonne humeur et simplicité assurées !