Nos actualités

Actualités du CGLBT

Formation accueil

2012-04-10 16:33

0 commentaire(s)

Que ce soit par téléphone, mail, au détour d'une porte ou dans un entretien individuel, le CGLBT a besoin de bénévoles pour écouter et accompagner les personnes qui en ont besoin.

Le public qui fréquente le local ou qui nous contacte est très varié. Bien respecter chaque identité, écouter sans jugement, apporter du réconfort s'apprend !

Nous organisons donc une session de formation à l'accueil et l'écoute
Jeudi 19 avril à 19h30
Au local du CGLBT

C'est la première session dans le parcours de formation indispensable pour devenir écoutant-e au CGLBT. Les deux autres seront programmées très prochainement avec pour thème : la santé / la réduction des risques et le genre / les transidentités.

Nous verrons les bases d'une bonne écoute active, la procédure classique de prise en charge au CGLBT, des situations concrètes et les bonnes / mauvaises pratiques pendant un entretien.

Parce qu'on est plus efficace quand on ne meurt pas de faim, la soirée se fera en auberge espagnole. Chacun-e amène son pique-nique ou quelque chose à partager et nous mangerons pendant la formation.

Être écoutant-e, c'est donner un peu de son temps pour que quelqu'un-e d'autre aille mieux. Si vous souhaitez vous investir, cette session est faite pour vous !
Vous êtes bien entendu les bienvenu-es si vous voulez simplement apprendre, découvrir l'accueil...

Réunion projets

2012-04-01 17:58

0 commentaire(s)

Mardi 10 avril à 19h30 au local
Devenez bénévole ! Proposez et participez aux projets !

La réunion ouverte à tout-es les volontaires permet de faire le bilan des récentes actions passées et de préparer la suite.

Sans forces vives, l'association ne peut rien faire. Chaque idée est la bienvenue et sera étudiée en groupe.

Antoine nous fera le compte rendu du Sidaction 2012.

Projets à venir :
- Journée de la déportation le 29 avril
- Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie le 17 mai
- Formation accueil le 12 avril
- Marche des Fiertés 2012

Conférence homophobie au travail

2012-02-29 20:59

0 commentaire(s)

L'association Psychadelick (étudiants en psychologie de Rennes) organise en partenariat avec la CGLBT, une rencontre dont le theme sera la discrimination à l'embauche.

Planning de la soirée :
19h/19h15 : présentation des 2 assos (CGLBT/Psycha)
19H15/ 20h30 : intervention de Pascal Morchain
20h30/21h: Témoignages de membres du CGLBT
21h: apéro débat dans le hall du batiment S

L'idée est venue d'un triste constat : la psychologie n'a pas toujours considéré l'homosexualité comme un choix naturel de sexualité...il y a quelques décennies celle-si était perçue comme une déviance pathologique. C'est pour montrer que les choses ont changé, que nous avons souhaité organiser un évènement en partenariat avec la CGLBT de Rennes.

Notre choix s'est porté sur une conférence animée par le Pr. Pascal Morchain, expert en psychologie sociale. Il nous parlera des mécanismes sous-jacents à l'homophobie.

La soirée se déroulant sous le signe de la convivialité et de la solidarité, nous vous invitons à amener chacun quelque chose à manger pour l'apéro partagé à 21heures.

L'entrée est gratuite.

Amphi S, batiment S, Université
19h-21h

Concours d'affiche Fiertés 2012

2012-02-29 19:13

0 commentaire(s)

Tous les ans pour la Marche des Fiertés lesbiennes gay bi et trans, une affiche et un dépliant sont réalisés.

Cette année, nous vous proposons un concours ouvert à tout le monde !

Si ça vous intéresse, la date limite est le 15 Mars.

Communiqué contre l'Entente parlementaire

2012-01-28 15:21

0 commentaire(s)

Les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transidentitaires ne se laisseront pas prendre en otage par un débat électoraliste.

Plusieurs dizaines de parlementaires ont rejoint cette semaine « l'Entente parlementaire pour la défense du droit fondamental de l'enfant d'être accueilli et de s'épanouir dans une famille composée d'un père et d'une mère ». Cette Entente, déjà lancée en 2006, vise à s'opposer à l'ouverture du mariage à tous les couples et à la pleine reconnaissance de l'homoparentalité. Jean-Marc Nesme, député UMP de Saône-et-Loire, et Dominique De Legge, sénateur UMP d'Ille-et-Vilaine, sont à l'origine de ce texte.

Le Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes est une association s'engageant pour la promotion de l'égalité et dans la lutte contre les discriminations touchant les personnes homosexuelles, bisexuelles, trans et leurs proches. Soutenu-e-s par les collectivités locales, toutes les semaines, nous accueillons et accompagnons de nombreuses personnes victimes de discriminations. C'est un devoir pour nous de réagir à cette initiative, portée notamment par un parlementaire de notre département.

« Nous défendons l'intérêt de l'enfant ». Monsieur De Legge, non ! L'homoparentalité est une réalité qui concerne quelques 300 000 enfants en France. Et il est du devoir des législateur-trice-s de prendre en compte la diversité de ce qui fait la famille aujourd'hui. On ne peut ignorer qu'aujourd'hui, ces familles, et en particulier ces enfants, sont, du fait de l'absence de loi, en situation d'instabilité juridique. Seuls les liens de filiation biologique ou adoptive sont reconnus entre l'enfant et son parent. Les parents dits sociaux ne sont pas reconnus comme tels par la loi. Les enfants ne sont donc pas protégés correctement contre les aléas de la vie (décès d’un parent biologique ou adoptif, séparations et conflits entre les parents, hospitalisation….). Parce qu'aucun lien de filiation ne les rattache, l'enfant pourra donc être séparé de la (les) personne(s) qui, pourtant, s'est (se sont) non seulement engagée(s) dans ce projet parental mais a (ont) aussi participé à tous les aspects de sa vie quotidienne.
Cette situation n'est pas acceptable ! Dans l'intérêt des enfants nés et à naître il est primordial que Monsieur De Legge comprenne et soutienne nos propositions : un lien de filiation doit être établi entre l'enfant et son (ses) parents non biologique(s) ou adoptif(s) par reconnaissance en mairie ou présomption de parentalité selon le type d'union.

« Nous défendons l'épanouissement de l'enfant ». Monsieur De Legge ne défend que sa vision rétrograde de la famille. Les députés signataires soutiennent que grandir dans une famille avec deux parents du même sexe expose l'enfant à « des difficultés d'identification et de structuration de sa personnalité comme le souligne la grande majorité des pédopsychiatres ». Cet argument laisse interrogateur quant aux sources desdits pédopsychiatres puisque, depuis de nombreuses années, les études psychiatriques et sociologiques montrent que l'épanouissement des enfants n'est en aucun cas impacté par le sexe des parents qui les élèvent.
L'enfant doit avant tout être entouré de parents aimants et à même de lui transmettre des valeurs. Nul besoin de l'enfermer dans un modèle unique et conservateur qui nie toute évidence et réalité de ce qu'est la famille du XXIe siècle.

« Nous sommes pour l'égalité républicaine ». Monsieur De Legge s'enferme dans une logique communautariste malgré des arguments qui dénoncent ce principe même : « L'objectif de la loi ne peut être que l'intérêt général et non l'intérêt particulier d'une communauté », indique cette Entente parlementaire.
Effectivement, si nous pouvons nous accorder sur le refus de toute forme de communautarisme, nous ne pouvons que souligner l'ignorance de Monsieur De Legge : nos associations ne réclament pas de droits spécifiques ou communautaires. Être pour l'égalité, être républicain-e, aller contre l'idée de communautarisme, c'est porter l'idée que tou-te-s les citoyen-ne-s doivent avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs. Nous sommes pour l'égalité et nous demandons notamment que le mariage et les implications qui en découlent soient ouverts aujourd'hui à tous les couples, quels que soit le genre ou l'orientation sexuelle des membres de ce couple.

Nous, personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans (LGBT), nous élevons contre cette initiative et refusons d'être les otages de personnalités politiques qui souhaitent, à l'approche d'échéances électorales, se refaire une santé sur notre dos, en nous montrant du doigt. Le rôle des parlementaires n'est pas d'exclure certain-e-s de ses concitoyen-ne-s. Ce type de propos renforce les discriminations et les violences dont sont victimes les personnes LGBT, instaurant un mal-être qui nourrit notamment l'épidémie du VIH-SIDA et la sur-suicidalité au sein de nos communautés. Sans l'égalité des droits, les efforts de prévention auprès de ces populations seront vains et les membres de cette Entente parlementaire en porteront une part de responsabilité.

Le Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes.

Sept associations s'associent à nous dans la signature de ce communiqué :
Aides Haute-Bretagne
HES Ille-et-Vilaine
Les Bâtisseusses
Les Enfants d'Arc en Ciel l'asso !
Steredenn - Espace Femmes Dinan
UNEF Rennes
Commune Vision 

Bonne Année 2012 !

2012-01-04 19:20

0 commentaire(s)

En avant pour douze nouveaux mois !

Toute l'équipe du CGLBT souhaite à ses adhérentEs et aux adhérentEs des associations une année pleine de bonheur et de santé.

2012 sera une année à enjeu électoral. Ce sera également une nouvelle année de luttes, comme les années précédentes l'ont été, et cela tant que les droits des LGBT ne seront pas respectés, en France et dans le monde.

En 2012, restons uniEs, restons mobiliséEs !

Goûter de Noël

2011-12-15 16:46

0 commentaire(s)

L'équipe fait souvent le constat que tout le monde n'a pas la chance de passer des fêtes de fin d'année dans une ambiance joyeuse. C'est encore plus vrai pour les personnes LGBT. Parmi nous, certainEs sont isoléEs de leur famille ou n'abordent pas les retrouvailles familiales avec serénité.

Pas d'isolement social qui tienne ! On s'approprie les traditions. Noël sera LGBT ou ne sera pas !

Le CGLBT vous propose donc un moment de convivialité au local dimanche 18 à partir de 15h ! Ainsi, chacunE pourra avoir sa fête de Noël sans prise de tête, joyeuse et tolérante :)

Au programme : jeux de société, papotages, film, goûter... selon les envies !

ChacunE amène du jus de fruit, un gâteau, des crêpes, des fruits, un jeu de cartes...

Nous organisons également un échange de cadeaux pour celles et ceux qui le souhaitent.
Le principe est simple : vous achetez un petit cadeau d'une valeur de moins de 5€. On mélange les cadeaux et on tire au sort qui recevra votre cadeau. Vous repartez en échange avec le présent de quelqu'unE d'autre.

On vous attend nombreuxSES !

3e Biennale de l'égalité

2011-12-09 10:00

0 commentaire(s)

Pour cette 3e édition de la Biennale de l'égalité Femmes & Hommes, le CGLBT répond présent et tient un stand.

Nous accueillons plusieurs dizaines de lycéenNEs et collégienNEs pendant la journée de vendredi. C'est également une belle occasion de rencontrer nos partenaires.

Une quarantaine de stands regroupant plusieurs acteurs et actrices de la lutte contre le sexisme et pour l'égalité dont tenus par des associations, collectifs, syndicats, écoles...

C'est tout naturellement que nous prenons part à ce bel événement. Les discriminations dont sont victimes les femmes ont les mêmes racines que celles subies par les lesbiennes, les gays, les bi et les trans.
Ces combats ne sont pas dissociables. Nous avons l'occasion de le voir tous les jours que le sexisme frappe d'autant plus fort les lesbiennes, les femmes bies, les trans et les queers.

Vendredi 9 et samedi 10 Décembre
De 9h à 18h
Palais du Grand Large à Saint Malo
Entrée libre
 

N'hésitez pas à venir nous voir et/ou à nous donner un coup de main pour tenir le stand !

Soirée Ciné-débat

2011-11-16 15:17

0 commentaire(s)

Dans le cadre de la journée du 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le Sida et 30 ans après le début de l'épidémie,

le Centre Gay Lesbien Bi et Trans de Rennes, avec l'appui de la Ville de Rennes, organise une soirée ciné-débat autour du film "Les Témoins" d'André Téchiné sorti en 2006 avec la présence exceptionnelle de Johan Libéreau comédien et l'un des rôles principaux du film ainsi que Jacques Leibowitch co-découvreur du virus du Sida et initiateur des trithérapies, qui sort en ce moment un livre chez Plon "Pour en finir avec le Sida" (une séance de dédicace sera organisée à cette occasion).

ENTRÉE LIBRE !
(participation souhaitée : à qui veut, à qui peut)

RDV à la Maison Internationale de Rennes (MIR), 7 quai Châteaubriand (proche métro République) dès 18h

Outre le comédien du film et Jacques Leibowitch, nous aurons également le plaisir d'accueillir pour cette soirée :
- Vincent Guillemot et Perrine Le Ralle de l'association de lutte contre le Sida AIDES
- Le Docteur Faouzi Souala du CDAG de Rennes (Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit) et du service des maladies infectieuses du CHU de Pontchaillou
- Eric Maniscalco du SNEG (Syndicat National des Entreprises Gaies)
Ainsi que la présence d'un témoin séropositif.

Déroulement :
- 18h-19h : Dédicace de Jacques Leibowitch et de son livre "Pour en finir avec le Sida" (Plon) avec un partenariat avec la Librairie Le Faillier
- 19h-19h15 : Accueil du public, présentation des intervenants
- 19h15-21h25 : Diffusion du film (d'une durée d'1h54mn) avec un entracte de 10mn
- 21h25-22h30 : Débat avec les intervenants et le public

Action TDoR 2011

2011-11-11 09:17

0 commentaire(s)

Pour cette 13e édition de la Journée mondiale à la Mémoire des victimes de la transphobie, Rennes se mobilise. Derrière Commune Vision qui organise une action pour la troisième année, le CGLBT a rejoint le collectif.

Nous défilerons dans une marche commémorative dans le centre ville de Rennes. Cette Marche est bien entendu ouverte à tout le monde. Plus nous serons et plus nous aurons de poids pour faire reconnaître la transphobie.

Les personnes trans subissent dans l'anonymat à la fois des violences, des agressions, des meurtres mais également une transphobie ambiante qui poussent malheureusement certainEs jusqu'au suicide.

Rendez-vous devant la Gare à 17h (dès 16h pour celles et ceux qui veulent tracter)
Circuit jusqu'à la Place de la Mairie
Die-in "cérémonial" Place de la Mairie
Samedi 19 novembre